Huawei4Africa : le smartphone pour l’Afrique signé Microsoft

Auteur 12 février 2013 1
Huawei4Africa : le smartphone pour l’Afrique signé Microsoft

La téléphonie mobile, nouvel eldorado Africain

Le « téléphone cellulaire », ou « portable » selon le nom qu’on veut bien lui donner connaît un essor important en Afrique où il pallie les insuffisances en infrastructures téléphoniques filaires, et où même les connexions internet passent souvent par lui.

C’est même la région du monde où les ventes progressent le plus rapidement. Un portable en Afrique, c’est l’assurance de pouvoir téléphoner de partout, souvent à moindre coût, et leurs ventes explosent actuellement sur le continent.

Malgré tout, le marché africain de la téléphonie mobile souffre du prix élevé des smartphones et seul un portable sur dix est un portable dit « intelligent ».

 

Microsoft lance le Huawei4Africa pour ses 20 ans

A l’occasion de ses vingt ans, et surtout dans le cadre d’une stratégie de conquête du marché africain, Microsoft s’est associé à l’équipementier chinois Huawei pour proposer à la vente un smartphone, fonctionnant sous Windows 8, baptisé Huawei 4Afrika.

Ce smartphone veut s’adresser aux étudiants, aux développeurs, aux cadres, à une nouvelle clientèle que le prix attractif (moins de 150 euros) pour un tel appareil devrait séduire. Microsoft espère ainsi fournir des smartphones à des dizaines de millions d’Africains durant les trois années à venir.

Plus que le prix, c’est sur les applications que Microsoft compte le plus pour vendre son nouveau produit. Des applications conçues par des africains, pour des africains.

« C’est le contenu et les applications que nous développons par le biais de notre département innovation pour s’assurer que l’appareil soit utile localement » a indiqué Gustavo Fuchs, responsable pour les produits mobiles de Microsoft pour le Moyen-Orient et l’Afrique.

Ce portable sera vendu dans sept pays africains dans un premier temps : Afrique du sud, Angola, Côte d’Ivoire, Egypte, Kenya, Maroc et Nigeria.

Microsoft ne compte pas s’arrêter là puisqu’il a déjà annoncé une autre collaboration avec le fabricant finlandais Nokia.

 

D’autres fabricants suivent ou suivront

L’Afrique suscite les convoitises dans le domaine de la téléphonie mobile, un véritable eldorado des temps modernes et le Huawei4Afrika n’est sans doute que le premier appareil qui sera fabriqué pour les africains. Ainsi Intel vient de lancer au Kenya le Yolo, un smartphone à moins de 100 euros et Samsung, très implanté en Afrique, compte également, dans le cadre de son programme « built for africa » produire des appareils conçus pour l’Afrique, à moindre coût.

« Nous avons notre programme « Built For Africa » dans le cadre duquel des produits spécifiques, non seulement sur le front du mobile, mais sur toute la gamme, ont été spécialement fabriqué pour l’Afrique et les Africains » a ainsi déclaré le directeur de Samsung pour les Affaires en Afrique de l’Est et Centrale, Manoj Changarampatt.

L’Afrique devrait donc bénéficier de cette compétition entre les différents fabricants qui, en vendant des téléphones intelligents moins chers et adaptés aux besoins et à la demande spécifiquement africains, populariseront davantage les nouvelles technologies en les mettant à la portée du plus grand nombre.

Un commentaire »

  1. Brian20 mars 2013 at 12 h 16 min - Reply

    A lire intéressant

Ecrire un commentaire »